CONTAINER

USA – Spectrum Spools – Electronic / Noise / Techno

CONTAINER

VILLE :          Providence, USA
LABEL :          Spectrum Spools
GENRE :         Electro, Noise, Experimental, Techno
SIMILAIRE :   Emptyset, Vessel, Andy Stott

CONTACT
Pierre : booking@laroutedurock.com

« En 2011, sort « LP », le premier album de Container, chez Spectrum Spools, sous label des toujours très estimées Editions Mego. Cette entreprise de destruction massive concilie le background noise de Ren Schofield (des masses indescriptibles de chahuts métalliques effrayants) à des expérimentations sans merci inspirées d’une vision plutôt personnelle et complètement asséchée de la techno minimales des 90’s. Le deuxième album, toujours nommé « LP » et toujours enregistré en mono, entérine la viabilité de la formule : Container n’a pas son pareil pour attaquer droit au cortex, avec des morceaux implacables et jusqu’au-boutistes, sculptés au marteau piqueur, tout autant capables de propulser les clubbers du Berghain en lévitation que de mettre à genoux les adeptes les plus rompus aux vicissitudes noises. » (Collectif MU)

PRESSE

DISCOGRAPHIE SELECTIVE

« Album après album, le producteur américain Ren Schofield aka Container élabore une techno abrasive aux rythmiques élastiques et synthés saturés. Avec LP, le troisième du nom, Container amasse les secousses et les projette dans un dancefloor aux tapisseries indus et basses bondissantes, sur lequel flotte des terminaisons mélodiques sinusoïdales aux effluves inflammables. Tout est ici question de savant dosage, juxtaposition d’underground experimental et d’ouverture weird, de techno primale et de séquençages noise, de frottements dance et de transe tribale. Container polit les angles pour les rendre plus coupants, démollit de l’intérieur pour nous entrainer dans une spirale caoutchouteuse hérissée d’épines corrosives et de douceur métallique, aux structures linéaires accidentées. Il est un sorcier de l’hypnose, un gourou chamanique aux desseins salutaires, qui nous enrobe de son aura dérangée, pour catalyser nos sens dans une sphère aux aspérités expiatoires libertaires. Un opus spectral implacable aux altérations continues envoûtantes. VITAL. » – SILENCE AND SOUND

« Container a touché la corde sensible de la scène électro actuelle, qui a une fois de plus soif de techno dure, lourde et élémentaire. » – RESIDENT ADVISOR

« Container va à l’encontre de la techno actuelle en produisant un album étonnamment court, d’environ 25 minutes. Il n’y a pas ici de voyage conceptuel, on n’essaye pas de vous perdre en route. Ses morceaux accablent et punissent nos oreilles et synapses, disparaissant avant de nous avoir laisser une chance de nous acclimater. De véritables hits dancefloor asymétriques pour faire la guérilla. » – THE QUIETUS

AGENDA

[gigpress_shows scope=upcoming artist=121]